Jour 12 – Canal des Pangalanes – 1er jour / 30-07-2013

[Fab]

Sylvain et son équipage viennent nous chercher à l’embouchure au pied de l’hôtel. On les attendait de pied ferme. Nous partons donc pour une « croisière » de 3 jours pour rallier Mahanoro depuis Mananjary sur le fameux « Canal des Pangalanes » (qui signifie prendre de force, cf. section guide pratique pour l’histoire et la construction du canal). Il nous accueille avec la prière du touriste, et on commence donc ce « voyage dans le voyage » avec une barre de rire (http://canal-evasion.com/about/about/priere.html).

Sylvain nous accueille avec la prière du touriste.

Sylvain nous accueille sur son bateau avec la prière du touriste.

Tous les gens que nous croisons nous saluent chaleureusement "Akory Lahaly" (bonjour en malgache dans la région betsimisaraka).

Tous les gens que nous croisons nous saluent chaleureusement « Akory Lahaly » (bonjour en malgache dans la région betsimisaraka).

10h30, c’est l’heure d’un petit en-cas, ce sera eau de coco frais.

Ces 3 jours s'annoncent difficiles...

Ces 3 jours s’annoncent difficiles…

... très difficiles :p

… très difficiles 😛

On fait une première halte dans un petit village où les hommes pêchent en pleine mer et les femmes fabriquent des chapeaux et des nattes avec du roseau. Les enfants prennent tous la pose (comme d’hab) et me supplient presque de les prendre en photo (ce sera évidemment un plaisir).

Tissage de chapeaux.

Tissage de chapeaux.

Préparation du riz, maman file un coup de main et retourne en enafance.

Préparation du riz, maman file un coup de main et retourne en enfance.

Il est magnifique ou il est pas magnifique ce sourire ?

Il est magnifique ou il est pas magnifique ce sourire ?

Préparation de beignets de piments farcis, un régal !

Préparation de beignets de piments farcis, un régal !

Nous repartons sur ce magnifique canal et l’heure de l’apéro arrive: beignets de piments farcies et rhum arrangé par les soins de Sylvain.

Pour le repas, nous nous arrêtons dans une embouchure refermée juste paradisiaque : sable blanc, désertique, eau chaude; une petite baignade et c’est l’heure de manger des crevettes, camarons (sorte de gambas) et des langoustes.

Vous avez demandé le paradis ?

Vous avez demandé le paradis ?

Oui oui c'est bien la !

Oui oui c’est bien là !

Quelques pas pour traverser une petite colline de sable et nous observons l’océan indien où la baignade est proscrite (courants violents et présence de requins). Il ne reste plus la moindre crevette et c’est l’heure de repartir. La ballade se poursuit au fil de l’eau toute l’après-midi, agrémenté de la partie de domino quotidienne.

Un bateau brousse.

Un bateau brousse.

La partie de domino quotidienne, un des rituels pendant ces trois jours.

La partie de domino quotidienne, un des rituels pendant ces trois jours.

[Céline]

Toujours en naviguant, on profite de la fin de journée et de notre premier coucher de soleil sur le canal des Pangalanes.

Fin de journée sur le canal des Pangalanes (Héron en vol au dessus d'un champ d'oreilles d'éléphant).

Fin de journée sur le canal des Pangalanes (Héron en vol au dessus d’un champ d’oreilles d’éléphant).


P1100144

P1100167

Arrive le moment du bivouac pour la nuit, on accoste à l’écart d’un petit village. Commence le montage des tentes, on finira à la torche. Nos petites tentes sont bien confortables : matelas mousse, oreillers et couvertures. Avant le repas, ils nous proposent d’installer la cabine de douche mais on leur dit que le seau d’eau tiède suffit, pas besoin de se cacher, surtout dans le noir. Pour les toilettes, le choix est large puisque c’est n’importe où (à distance des tentes tout de même…). Pour le repas, cette fois-ci, c’est poisson sauce coco, riz, pâtes « des Pangalanes » et une sorte de salade de coco râpé (spécialité de Sylvain), une agréable surprise en bouche.

Le bivouac pour la nuit.

Le bivouac pour la nuit.

On termine avec des bananes flambées bien caramélisées, les meilleures depuis le début, j’en commande déjà pour le lendemain. Pour le dîner, on a réussi à motiver la seule fille de l’équipe à manger avec nous, Armelle. Le moment est venu de se coucher. On s’installe et beaucoup de bruits nous entourent : les vagues de l’océan juste derrière, les criquets et grenouilles près du canal. Soudain vers 22h30…la pluie, petite et fine puis un bon déluge (le moment que je choisis pour retourner pisser – rappelez-vous les WC, c’est dehors !). Ensuite, la tente étant ouverte pour aérer, c’est bouclage des écoutilles et protection des sacs à dos en plein milieu de la nuit. Malgré quelques sursauts et la pluie, on dormira très correctement.

Un petit feu de camp pour se réchauffer avant d'aller dormir.

Un petit feu de camp pour se réchauffer avant d’aller dormir.

Galerie photo du jour:
https://picasaweb.google.com/112705194575425289125/Jour12Pangalanes1?authkey=Gv1sRgCPzy3o-At_PuBA#

Page suivante: Canal des Pangalanes – épisode 2: http://wp.me/P3PGoC-92

Guide pratique:

– Canal Evasion:
Organisation d’excursions sur le canal des Pangalanes.
Il y a des circuits habituels, mais Sylvain s’adaptera si vous avez des envies particulières.
Pour nous, le service à été tout simplement parfait.
Je ne parle pas de l’ambiance qui était tout simplement au top.
Pour la petite histoire, on s’était renseigné au près du bien connu « Chemin du poivre » (pour ne pas le citer), qui est le seul présent dans les guides que l’on avait (routard et guide évasion), le prix était assez prohibitif, on appelle Sylvain (qui nous a été conseillé), il nous propose tout simplement moitié prix… pour le même service, ni une ni deux, on accepte sans hésiter, en plus c’est un local, alors parfait.
Bref, si vous voulez passez quelques jours de rêve, c’est Sylvain Black qu’il faut contacter !
Si vous voulez plus de détails sur notre parcours, n’hésitez pas à nous contacter (et à lire les pages suivantes).
Pour contacter Sylvain, le mail:
info@canal-evasion.com
ou le téléphone:
+261 34 43 780 04 ou +261 34 60 016 47
Le site de Sylvain (construit par un ancien client très satisfait):
http://canal-evasion.com/

– La prière du touriste:
http://www.canal-evasion.com/about/about/priere.html

– Histoire du canal des Pangalanes:
Les français se vantent de la construction de ce canal mais… ce sont des esclaves chinois et malgaches qui ont construit et péris pour ce canal (sous les ordres de colons français et du général Galliéni).
Ci-après, un extrait d’un article sur l’île de Madagascar: http://www.lemonde.fr/voyage/article/2008/04/10/les-voies-secretes-de-l-ile-continent_1339453_3546.html
« Le 30 mai 1886, le général Gallieni donne le coup d’envoi d’un projet fou : le raccordement de tous les lacs d’un vaste réseau hydrographique à l’est de l’île, très enclavée, et l’ouverture d’une voie fluviale entre Foulpointe, au sud, et Farafanga, au nord, à travers lagunes et estuaires. Le chantier s’achève le 1er septembre 1901. Quatre mille coolies originaires de la région de Canton se sont échiné quinze ans durant à la construction des 654 kilomètres du canal. Bien peu ont survécu aux épouvantables conditions de travail imposées par les maîtres d’œuvre français. L’ethnie d’origine africaine qui peuple cette partie de l’île, les Betsimsarakas, n’a guère été mieux lotie. Le poivre, la vanille, les clous de girofle, le raphia, le sisal, les lychees, les bananes, les noix de cajou remplissent désormais les soutes des bateaux en partance pour l’Europe. »
(Monde de m…).

2 commentaires sur “Jour 12 – Canal des Pangalanes – 1er jour / 30-07-2013

  1. michèle piau dit :

    je l’ai fait aussi et j’en garde un souvenir inoubliable. La gentillesse de Sylvain et son équipe, la rencontre avec les gens, c’était génial.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s